25 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

Croissance économique et réduction des inégalités (Part I)

Croissance économique et réduction des inégalités

Depuis l’émergence de la science économique la question de la relation entre croissance économique et réduction des inégalités préoccupe de façon endémique les économistes.

Cette problématique s’articule autour de la question suivante : Comment répartir de façon optimale les revenus de la croissance pour  réduire le taux d’inégalité ?

L’examen des statistiques empiriques tend à montrer qu’il existe une corrélation positive entre et croissance économique et réduction des inégalités, autrement dit plus il y a de croissance économique, plus le taux d’inégalité tend à baisser.
Pour autant cette relation de cause à effet est-elle mécanique ? De même la croissance économique  suffit-elle à réduire les inégalités ?
A travers une série de trois articles nous verrons les différents facteurs et théories économiques qui permettent d’expliquer la relation entre croissance économique et réduction des inégalités.

 I/ L’explication politico-économique – Théorie de la courbe de S.Kuznets

Cette approche théorique met l’accent sur la signification des conflits sociaux.
Pendant plusieurs décennies l’hypothèse de Kuznets sur la relation qui lie croissance et inégalités a dominé.
Kuznets mesure la croissance économique à l’augmentation du revenu par tête, il propose en 1955 une « courbe en cloche » des inégalités (voir graphique 1) qui est croissante dans un premier temps lors du processus d’industrialisation puis décroissante dans un second temps lorsqu’il y a suffisamment de développement économique.

Image1

La courbe de Kuznets montre un graphique en U inversé, l’axe des ordonnées représente les inégalités ou le « coefficient de Gini », l’axe des abscisses représente le temps ou le revenu par tête. Le ratio de Kuznets mesure la proportion du revenu perçu par les 20% gagnant le plus divisé par la proportion du revenu perçu par les 20% les plus pauvres d’un pays. L’économiste avance l’explication suivante : dans les premiers stades de développement, lorsque l’investissement dans le capital infrastructurel et le capital naturel est le principal mécanisme de croissance, les inégalités sont croissantes et les revenus de la croissance sont accaparés par ceux qui épargnent et investissent le plus, c’est le phénomène de la « malédiction de Kuznets ». Mais dans un second temps les inégalités de redistribution des revenus s’atténuent car les pays s’étant développés économiquement connaissent un déversement naturel des travailleurs du secteur secondaire vers le secteur tertiaire qui est plus créateur de valeur ajoutée. De même il y a mise en place d’un système social par l’état ce qui va permettre de booster la consommation des actifs ayant les revenus les plus faible grâce à la redistribution étatique via les « revenus de transfert » (cf schéma 2)

Image2

Cependant l’hypothèse de Kuznets sera critiquée et remis en question quelques décennies plus tard par de nombreux économistes. En effet Thomas Piketty remet en cause la stricte causalité supposée par la courbe de Kuznets entre le niveau de développement et les inégalités de revenus. Il montre sur des données Française et Américaines que la réduction des inégalités n’est pas mécaniquement associée au rythme de croissance.

In fine même si cette approche explicative a été remise en question par de nombreux économistes il faut reconnaître une certaine intuition aux travaux de Kuznets dont les conclusions sont intéressantes au moins à deux niveaux. D’une part on retrouve un processus d’explosion des inégalités dans la première phase de décollage des pays émergents, tout comme les pays occidentaux au cours du XIXème siècle et les BRICS au début des années 2000 ; mais encore Kuznets avait l’honnêteté d’admettre que la 3ème phase de sa courbe (réduction des inégalités) n’était pas un processus spontané et automatique, mais le résultat de politiques économiques endogène bien menées durant la seconde phase.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Courtage en crédits |
Restons ouverts - Eliska KR... |
Rodisland |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | E.C World
| Le Maître d'Hôtel Extra
| Comment trader le forex